22 septembre 2008

Vos messages 2008

De Christine Jarlier :

Un petit coucou pour te dire merci pour les photos. Cela m’a fait plaisir.

De Roger Bourquin :

Bonjour, très joli reportage photos sur le prévent, que de souvenirs, merci pour cet instant, j’ai rajeuni de 47 ans, bonne journée. Cordialement. Roger.

De Liliane Labalette :

Merci pour ces photos qui me replonge dans les années 64-65 avec de très bons souvenirs. Amitié Liliane.

De Bernadette Chatre :

Bonjour Christian, merci de m’avoir contactée, c’est sympa. J’habite à Abu Dhabi, Emirats Arabes Unis, mais ce qui est drôle c’est que je suis originaire du même coin que toi, j’ai une maison à Mably. (Ceci est une petite parenthèse)

Ce serait sympa effectivement d’organiser des retrouvailles à Chavaniac mais je ne sais pas si ce sera possible car je rentre à Noël et l’été et nous sommes toujours très occupés. De toute façon, préviens-moi lorsque ça se fera, je verrais à ce moment.

J’en parlerai aussi à mes frères et sœurs qui étaient au préventorium avec moi.

Bravo pour le blog. Cordialement Bernadette.

De Georges Bartoli :

Bonjour, très heureux de recevoir ce message et votre attention me fait plaisir. Je suis en effet un ancien du prévent, un très très anciens puisque mon séjour date de 1941-1942 et j’ai 82 ans. Je n’ai malheureusement pas de photos et nous étions occupés par l’armée allemande. Les seuls bons souvenirs : les copains, les balades autour du Lata, les chants, les pieds dans la rivière (la Senouire) je crois. Les repas affreux, lentilles et pommes de terre, les chahuts au dortoir, les rats la nuit et les chasses organisées. Nous étions une fameuse équipe. Vous avez raison d’organiser cette visite au prévent. Le moment venu j’aviserai. Merci Amicalement.

De Nordine Sadaoui :

Bonsoir Christian, moi je suis resté 3 ans au préventorium de 1966 à 1969 mais je n’ai que de très vagues souvenirs. Je n’ai pas de photos. En 2006 par contre avec mon épouse nous sommes venus à Chavaniac. Et c’est vraiment comme dans mes souvenirs. A bientôt.

De Françoise Obertin :

Bonjour Christian, je suis très contente de joindre un ancien du préventorium de Chavaniac, j’y étais médecin d’octobre 69 à juin 71 avec mon époux lui-même médecin. J’y suis retournée quelques années plus tard et y ai retrouvé des membres du personnel. L’idée de faire une journée me parait formidable. Pour vous, les enfants, ce devait être souvent difficile à vivre, l’éloignement de vos familles et les soins, pas toujours agréables, surtout à l’époque. Nous serions ravis de participer à une telle journée, il faut bien compter un ou deux ans pour l’organiser, c’est toujours très long de retrouver les anciens, de plus il faut trouver la structure d’accueil. Tu me donne l’adresse du blog, par contre j’ai peu de photos, il faut que je recherche. D’accord pour faire partie du groupe.

Cordialement Françoise.

De Lucette Jeannerot :

Bonjour Christian, super cette idée de blog. A tu contacté les 28 personnes inscrites au préventorium ? Ou seulement moi qui ai déposé les photos ? Je ne vois pas d’inconvénients à te faire parvenir les photos. A bientôt Lucette.

De Gérard Teissédre :

Bonjour Christian, une rencontre au prévent, pourquoi pas. Amicalement Gérard.

De Roger Bourquin :

Salut Christian, j’étais au prévent arrivé en 1960, sortie en 1961 pour les dates exactes (j’y suis resté environ 15 mois) il faut que je retrouve les archives, je souhaiterais réunir des anciens du prévent pour une journée à Chavaniac, mais pour l’instant les problèmes de santé de mon épouse m’obligent à mettre ce projet en attente, je te tiens au courant, si tu es intéressé par cette idée fait le moi savoir. Cordialement Roger.

De Liliane Labalette :

Bonjour Christian, oui je me souviens bien que les garçons étaient en bas, car le dentiste était par là aussi et pour ne pas faire la sieste et faire la promenade j’avais dis avoir mal aux dents. Ouille !! Je connaissais un certain Jean-Pierre Esposito ou Positos et un Couette je crois. Tu peux mettre les photos sur ton blog. J’ai retrouvé des personnes du prévent mais pas à notre période.

Amitié Liliane.

De Lucette Jeannerot :

Bonjour Christian, Pour le travail accompli : BRAVO !!!
Je vais visionner de temps en temps le blog. Je regarde les photos, les commentaires. Mais là, "chapeau". Tu as fait un gros boulot  pour inscrire toutes les personnes ayant séjournées à Chavaniac.
Je pensais que tu avais contacté uniquement les inscrits à COPAINS D'AVANT, et je vois qu'il y a déjà 161 personnes.
Alors, tu peux rajouter mon jeune frère : Maxime JEANNEROT  1953 -1955 (je te confirmerai les dates, il faut que je demande à mon frère Claude car je ne me rappelle plus exactement).

Pour Claude JEANNEROT : 1954-1955 ; même date pour moi. Pour les 29 inscrits à copains d'avant : les dates sont indiquées, lorsque tu cliques sur "préventorium" quand tu es sur ta fiche. D'ailleurs, à ce sujet, nous ne sommes que 28 car Gérard TEISSEDRE m'a dit qu'ANNIE TEISSEDRE n'avait pas fréquenté le préventorium.
Je me permets de te faire une suggestion : Pour les femmes mariées, peux-tu les inscrire sous leur nom de jeune fille suivi du nom marital ? Par exemple, je suis inscrite à SIGNORINI (mon nom d'épouse) et j'aimerai figurer à JEANNEROT - SIGNORINI  Lucette. Autre chose encore,  c'est un vrai roman ....
René FRERY a connu au préventorium  Liliane VONSTEIN (mariée à Raymond BILLAUD), Viviane GARCIA et Cécile NIVIL.  (L’orthographe des noms  ????).
Bonne lecture Christian, et @ + Lucette.

De Gérard Teissédre :

Bonsoir, Bravo pour ce site ! Je vais chercher si j'ai d'autres photos afin de te les envoyer. Concernant ma période de présence : 28 mai 1954 à fin mai 1955.

Amicalement Gérard.

De Lucette Jeannerot :

Bonsoir Christian,
Merci pour la rectif de : JEANNEROT - SIGNORINI.
J'ai remarqué qu'il y avait 2 fois le nom de Jean HEURTEVENT sur la liste. Est-ce normal ou bien une petite erreur ?
As-tu déjà une idée pour le déroulement des retrouvailles à Chavaniac ?  Comment vas-tu prévenir tout le monde ? Si les gens ne regardent pas régulièrement ton blog.
A bientôt. Lucette.

Réponse de Christian:

Bonsoir Lucette, Pour ce qui est de M Heurtevent, c'est une erreur. A chaque fois que je reçois des infos, je suis pressé de les mettre en ligne, avec des erreurs, je m'en excuse. Je vais essayer ci je peux, mettre en place un forum en ligne, je souhaiterais que le blog soit ouvert à tous les anciens du prévent et qu'ils apportent leurs propositions. (Le prévent va fermer, que vat-il devenir? que peut-ont en faire ?)Dans un premier temps je contacte un maximum de personnes, (Anna Philippon m' a communiqué une liste) Régulièrement je reçois des E-mails des anciens. Je vais leur écrire. Pour ce qui est de la journée au prévent, honnêtement je suis un peu dépassé par les événements mais ont va assurer. L'idée ce serait un RDV au matin à Chavaniac, si possible sur un long Week-End 3 jours (couchages assuré par l'hôtel de Chavaniac) car nous avons des personnes sur toute la France, réunion dans une salle (au château) avec des interventions de personnes qui ont encadré les anciens, (Instituteurs et Médecins, j'attends les contactes) résumé de Anna Philippon et intervention des acteurs de l'époque etc. Ensuite visite des locaux du prévent (filles). Midi, apéritif et buffet froid assuré par le restaurant de Chavaniac (nous en avons discuté avec le restaurateur lors de notre visite au mois d'aout) ensuite après midi visite au prévent des garçons, écoles et bâtiments administratifs. J'ai pris contacte par courrier avec le Maire de Chavaniac le 26/07/08 (aucunes réponses à ce jour) pour que la municipalité participe à cette journée. Voila un peu le fil conducteur, maintenant nous avons du temps pour mettre au point cette journée (j'ai surement oublié beaucoup de choses, c'est pour cela que je souhaite l'intervention des anciens).Pour le financement, nous allons chiffrer cette journée et soumettre le projet aux anciens. Il est vrai que lorsque Roger Bourquin m' a suggéré une journée au prévent je ne pensais pas que cela ne prenne autant d'engouement. Merci encore pour tous vos messages de soutiens. A bientôt. Christian.

De Jacques Bonche :

Bonjour, Je me permets de te contacter car j'ai vu ton blog sur le prévent et je n'arrive pas à ouvrir la liste des personnes que tu as déjà. Pour ma part j'ai été au prévent de Juillet 1966 à août1967. Je trouve super ton idée pour une journée la bas. Lors de mon séjour le dortoir des garçons a brûlé et nous avons été dans la tour du château. J'aimerais bien avoir des contacts de gens qui ont été la bas. Il semblerait que nous ne sommes pas loin l'un de l'autre. J’habite à St Just en chevalet 25 km de Roanne. Mon nom Jacques Bonche j'espère avoir de tes nouvelles rapidement et pourquoi pas une rencontre je suis sur Roanne souvent. Amicalement.

De Bernard Maset:

Tout d'abord, cher camarade Christian, je dois te féliciter pour ton blog, pour tout ce que j'y ai retrouvé, ça été un grand moment d'émotion, avec pour moi l'incroyable (et surprenante) découverte de mon nom dans la liste. J'en avais les larmes aux yeux, tu me croire (c'est toujours, le cas du reste...). Je me demande comment tu as pu trouver tous ces noms. Pour ma part, à mon grand regret je ne me souviens d'aucun, ni d'aucun prénom.
Ceci ne signifie pas que j'ai oublié, le Prévent, je ne crois pas qu'on puisse l'oublier...
Si je te dis que j'y étais du 25 avril 1963 au 23 avril 1964, je pense que là ça va te causer... j'ai la chance d'avoir encore le carnet de santé, le même que le tien, avec le nom sur le coté... on a dû se connaitre là-bas... peut-être même bien se connaitre, j'avais 5 ans à mon arrivée, tu peux me re-situer toi ?
Je dois te dire que je n'étais pas seul, mais avec mon frère Didier, qui lui avait 7 ans et demi à notre arrivée.
Les frères Maset (avec un "s", pour mettre à jour "ton" blog), ça te dit quelque chose ? De Roanne,en plus ! (tu es de par là, si j'ai bien compris)

Au prévent, j'y suis retourné une fois en 2005. Là , ça été très dur. 40 ans après, d'émotion, je ne tenais plus debout. Après ça, je ne croyais plus que je retrouverai jamais quelqu'un de là-bas (à part mon frère, bien sûr).  Les travaux ont changé (modifié), les lieux, les bâtiments. Je ne reconnaissait plus grand-chose. Il y avait encore de vielles balançoires, je ne suis pas sûr de les avoir connues. Par contre, j'ai bien reconnu les barrières (bien rouillées). Je les trouvais grandes, à l'époque (en fait, elles ne font qu'environ 50cm). Avec mon frère, on s'y retrouvais parfois.  Mais je dois dire que pour des raisons que j'ignore, on se voyais peu. Je pense que nous restions dans nos groupes, et puis il y avait de la classe (pour lui en tous cas). Je crois que je n'étais pas très "social" non plus, et que finalement je m'étais refait au Prévent un nouvel univers.

Bon, je ne vais pas aller plus loin ce soir, c'est déjà assez "énorme" (et hors normes) comme ça.
(Il faudra tour de même que je te raconte comment j'en suis arrivé à ton blog)

Je vais simplement conclure avec un note d'humour, en te disant (rappelant) que tous les après-midi (si je me souviens bien) il y avait "la sieste" et que pour ma part, en bon insoumis, je...
...NE DORMAIS JAMAIS !!!
Que ces heures m'ont parues longues!

@ bientôt, cher camarade, avec l'impatience d'avoir de tes nouvelles.

 

Posté par brunelli à 18:39 - - Commentaires [8] - Permalien [#]