27 avril 2013

Vos messages 2013.

Vous envoyez un message sur le blog, quelques heures aprés votre message est publié.

Souvenirs souvenirs...
Voir quelques souvenirs qu'il me reste de mes onze mois passés en 1963 à Chavaniac dans la rubrique "commentaires" sous le carnet de santé jaune de 1963, identique à celui que j'ai conservé. Je possède également une photo où je suis avec 16 petits camarades sur un terrain un peu enneigé, prise en avril de cette année là, avec en arrière plan le château. C'est tout ce qu'il me reste de cette époque dont je ne garde pas un mauvais souvenir, à part peut être les haricots blancs... .
Alain bonnenfant -
émail : elisabonnenfant_9@hotmail.fr

Souvenirs et cauchemars
Bonjour à tous les anciens
quo-détenus,

Pour ma part les souvenirs sont
plutôt tristes concernant mon séjour de 2 ans entre 1965/1966 et 1968 (j'avais 7 ans à mon arrivée au Lazaret Lafayette) .Pas de visite des parents comme beaucoup d'enfants.Quand ma mère est venue me chercher au bout de 2 ans , je ne l'ai pas reconnue. j'ai eu honte à ce moment là de ne pas l'avoir reconnue. Des moniteurs peu enclins à exprimer de la tendresse envers les enfants.Des punitions, une fugue avec des coups et brimades lorsque j'ai été rattrapé. Une affaire de pédophilie vite étouffée avec un moniteur appelé Franco. Je me souviens de Mademoiselle Boiselet une dame sèche et petite , cette personne était bonne je pense.
Enfin tout est loin......
Bernard Faure -
émail : bernard.faure@aasco.fr

 Recherche
bonjour, je recherche des personne qui on séjourner au centre pendant la période de 1983 a 1986
très cordialement
MR ANDRE
André - e mail : fandre@yahoo.fr

 Retour en 1958
Bonjour Daniel,
Merci pour votre message, alors vous étiez aussi au préventorium en 1958...
Vous dites avoir de bons et de mauvais souvenirs...
Vous êtes sans doute plus objectif que moi, peut être qu'à cinq ans on est moins porté à faire des distinctions, on ne peut être que pour ou contre. Là je crois que j'ai été contre ...souvenir de médecin sévère, d'infirmière terrible, de soupe à la grimace au réfectoire avec condamnation à finir la platée d'épinards, et à tout vomir après, souvenirs des séjours moribonds en infirmerie qui duraient au delà de l'éternité,
Je pense à ce médecin en chef qui lui tout particulièrement ne m'a pas fait du bien..qu'à t'
'il fait pour me laisser un si mauvais souvenir...
Mais je voudrais évoquer quelque chose de plus positif concernant ce temps, le
parcourir un moment et réussir à en extraire quelques bonnes images, comme la présence des parents si rare, le souvenir d'une kermesse avec la fascination pour la pêche à la ligne , du crochet au bout du fil avec lequel il fallait essayer d'attraper de petits paquets , promesse de cadeau . Souvenir d'avoir participé à un spectacle, blanche neige et les sept nains, d'avoir joué le rôle du petit dernier, simplet, j'ai chanté et j'ai été très applaudis, je ne peux pas dire que ça mérite la mention de bon souvenir en soi, ce serait comme dire, ha quel magnifique souvenir quand on a ouvert la porte du placard après y avoir été enfermé des mois..
Daniel par votre présence sur ce site , à travers votre mail, vous m'avez permis de revisiter un peu tout ça , je vous dois un grand merci, ainsi qu'à ceux qui ont participé à l'élaboration de ce site.

A tous et à vous Daniel, mes meilleures salutations
Joseph M
Si mon nom pouvait figurer sur la liste de ceux présents au préventorium en 1958 j'en serait content .
Joseph M -
e mail : joseph.montalbano@9online.fr

 J'y était en 58
Bonjour, joseph.
J'étais
également au prévent de 58 à 59, j'ai de bons et de mauvais souvenirs, j'ai quelques photos, il faut que je les retrouve et je les mettrais en ligne.
Je ne pensais pas que le lieu existait encore et les photos que j'ai vu me ramènent
quelques Décennies en arrière.
J'avais 8ans,et c'était dur , je pense qu'à 5ans ça l'était encore plus.
Peut être à
bientôt
Daniel. D
Danydan -
e mail : Danield55@hotmail.fr

Je recherche des photos du temps passé chez vous en 1951/1954 merci si vous avez des informations
Simone Dufaud - e mail : myriam_thevenot@msn.com

Un souvenir pas toujours facile
Bonjour
En 1958, j'avais cinq ans ,j'ai fait un séjour au préventorium qui a duré 14 mois, j'aimerai partager sur ce temps avec ceux qui sentent de le faire comme moi.
J'aimerai pouvoir faire des éloges à ceux qui transmettent aujourd'hui la mémoire de ce centre et qui s'efforcent de restituer son caractère vivant, mais mes souvenirs d'enfant me renvoie, eux , à des moments très difficile.
Meilleures salutations
Joseph M
Joseph -
e mail : joseph.montalbano@9online.fr

 Bonjour moi je suis agréablement surpris de figurer sur la liste alors que je ne vois aucuns camarades a moins qu il ne s agisse d un autre Cédric Rome . je suis rester au prévent de 83 a 88 si quelqu’un me reconnaît
dric - e mail : nickelrome.proprete@live.fr

 Recherche
je recherche un
quo-détenu de l infirmerie au cours de l hiver 1964 qui s appelait Rhamouni rabbah.
je suis
Joëlle Manent de Labegude 07.
merci de donner des nouvelles ou infos

bonne
journée
Joëlle Manent - e mail : gfbrun@free.fr

 Souvenir de Chavaniac
Bonjour
Merci pour ces rappels de ma jeunesse.
Vous serait’ il possible de rechercher les informations suivante, vers 1950 j’ai effectivement passé 1 année dans les bâtiments en préfabriqués du préventorium, mais par la suite je suis revenu au château, pour les vacances scolaires, avec les enfants du personnel de la défense nationale, « mon père faisant partie l’armée de l’air ». Les moniteurs de l’époque nous emmenaient a une gare proche pour ramasser sur le ballaste des cristaux de roche de couleur provenant d’une mine du massif centrale, et je recherche aussi des photos ou écrit d’une représentation de théâtre réalisée vers 1950 par les enfants de la colonie., (je ne connais pas la date exacte), pour les parents venus voir des enfants de la colonie et des notables de la ville de Chavaniac, une estrade avait été installée devant le porche du château, et j’avais hérité du rôle du coiffeur de Saint Cucufa.
bref de bons souvenirs d’enfance
recevez mes salutations
JH
Jacky - e mail : jacky.harmant@laposte.net

 Je me souvient bien du chef Marabout de son éternel béret sur la tête et de monsieur et madame BONJOUR je me souvient aussi du grand séquoia qu'il y avait dans le parc et que j'ai vu exploser par l'orage quand je suis passer il y a quelques années j'ai beaucoup aime Chavagniac je possède encore mon carnet de santé de ces années 52/53 bonjour aux anciens ( MICHEL GARNIER ) de bons souvenirs
Ernbarbier - e mail : erngarnier@hotmail.fr

 Un ancien du prévent
bons
souvenirs de mes années 1952 1953 J'avais huit ans malgré ma santé qui aujourd'hui est bonne je vie maintenant en Guyane je suis aller en pèlerinage a Chavagnac il y a 9 ans le paysage ne s'est pas trop dégrader merci !!! MERCI pour le diaporama MICHEL
Ernbarbier - e mail : erngarnier@hotmail.fr

 Que de souvenirs !
Bonjour Christian,
Inscrite depuis peu sur "copains d'avant", je sors tout juste du diaporama de vos photos. Je ne sais si je dois vous remercier pour les sentiments qu'elles remuent en moi ! j'avais 5 ans lorsque je suis entrée au Pr
évent, je n'y suis restée que (?) 9 mois, mais les souvenirs sont tenaces... j'en ai peu d'agréables de cette époque. Je suis retournée sur les lieux en 1994, mais il était peut-être un peu "tôt" pour faire ce "pèlerinage" et je n'ai pas réussi à me décoller des sentiments qui m'ont envahie. Je vis aujourd'hui à une petite centaine de kilomètres de Chavaniac. Je vais peut-être me décider à aller solder tout ce qui est en trop dans ma "valise", pour repartir plus légère...
Merci à vous de m'avoir insufflé ce qui n'est pas encore du courage mais qui le deviendra sans doute.
Conpréventoriumement vôtre.
Nadège
Nadège Gourmelin -
e mail : nadege-gourmelin@hotmail.fr

 Château de Chavaniac
Merci pour ce rappel historique..du
château et préventorium si intimement lié
J'aime le site de
Chavaniac qui m'a fait découvrir la haute Loire. Vos photos anciennes sont très belles
Quelle tristesse que le pr
éventorium soit inexistant dans la visite commentée du château.
J'espère que le département a de beaux projets.
J'avoue que j'aimerai m'y investir. Il y aurait tellement a faire.
Au plaisir de vous lire.
Arnaud V.
Arnaud - e mail : vandenbo@hotmail.fr

 JE ME RAPPELLE
Je me rappelle les cheftaines Pic et Debelle, chef Soulier, Docteur Fargette.
Je me rappelle Marie-Josèphe et Josiane Buro, Marie-Ange Escale, Maria Cuadros, Antonio Calafato, Alain Fontaine,
Je me
rappelle aussi le cinéma le jeudi après-midi dans une grande salle où l'on se retrouvait tous les groupes,
Je me rappelle les raviolis une fois par semaine, quel délice à l'époque !!!
Je me rappelle le réfectoire et le dortoir
Je me rappelle la mine de spath fluor,
Je me rappelle les bons et mauvais moments.
Je me rappelle de Chavaniac...
BERNADETTE -
e mail : babyfab@emirates.net.ae

 Moi aussi, comme Lili, je me souviens des robes à rayures et les sorties dans la sapinière.
Je suis allée à Chavaniac en 2005 et en visitant j'ai trouvé l'ensemble tout petit, alors que tout me semblait immense en 1954/1955.
Lucette -
e mail : l.signorini@orange.fr

Moi je me souviens de 2 cheftaines,Laurent et Dieudonnet ou Dieudonnat.de nos robes a rayures bleues ou rouges et des pulls de la même couleur,pour aller à l'église le dimanche.que c'est loin tout cela.
lili -
e mail : alililab@aol.com

 

Lafayette nous voilà
j'ai le
même carnet de santé d’après mon descriptif je ne devais pas être en bonne santé à mon arrivée en 1960,sinon quelques noms me reviennent le médecin était le Dr DEVOG (l'orthographe des nom propres est incertaine),il y avait comme "chef" un Mr SOULIER (il lui manquait un bras) un Mr MARABOUT c’était son patronyme d’éclaireur,une "cheftaine RANKE,je n'ai plus en tête le nom des enseignants,j'ai réussi mon certificat durant ma scolarité au prévent et ce malgré des durées de cours réduites cordialement Roger
Roger - e mail : roger.bourquin@wanadoo.fr

 Pour Yves de la part d'Alain
Bonjour Yves. désolé mais même s'il me reste un peu de mémoire de cette période là, j'avoue que je ne me souviens pas si j'étais passé par le Lazaret.
Alain
Bonnenfant - e mail : elisabonnenfant_9@hotmail.fr

 Pour Alain Bonnenfant
Bonjour Alain,
J'étais au Lazaré du 13 Juillet 1963 jusqu'au mois de Janvier 1964,
étiez vous aussi au Lazaré a cette période?
Yves -
e mail : yves.laget@orange.fr - http://preventorium.canalblog.com/archives/2008/07/15/9937278.html#comments

 J'avais10 ans1/2 en 1963
Que de souvenirs me reviennent en mémoire lorsque je découvre ce carnet médical, identique à celui que j'ai conservé. En premier celui de ma mère qui m'accompagna en cette fin de janvier 1963 après avoir pris l'autorail et qui me quitta en pleurs, au réfectoire ou l'on m'avait obligé de remanger mes haricots blancs que j'avais régurgités, la fracture de mon petit doigt à ma main droite en passant sous une barrière et qui m'a valu de connaître la ville du Puy pour y être plâtré,de la dédicace d'une photo de Saturnin le canard lors d'un spectacle,d'un jeu de réussite et la manière de faire une souris avec une serviette de table pour la faire sauter, la peinture sur verre pendant les activités créatives, enfin les promenades dans la forêt proche avec mon père lors des visites où nous ramassions une quantité incroyable de girolles et de cèpes ainsi que les cabanes que nous construisions,mes petits copains et moi. Bien que cela remonte à 50 ans ses souvenirs là sont toujours bien présents. Arrivé le 31 janvier 1963 je quittais le préventorium le 28 décembre de la même année avec la conclusion du carnet médical signé du docteur De Voogd de " l'excellent résultat de la cure " pour ma primo-infection.
Alain
Bonnenfant - e mail : elisabonnenfant_9@hotmail.fr

 Troublée
Je tombe sur votre site et...souvenirs,souvenirs..
9 mois au préventorium,ça marque !!
J'avais 4 ans...et une primo infection !!
J'ai essayer d'avoir des documents sur mon long traitements...mais rien et pas de dossier,lors de ma demande"au
château"...
Merci de m'avoir un peu éclairée....
Véronique née en 1963.
Véro -
e mail : vero.simon@wanadoo.fr

 J'y étais en1938
Ce n'est pas sans une profonde émotion que je suis tombé sur ce site. Plein de souvenirs me sont remontés au visage. Six mois à Chavaniac en 1938 avec Cheftaine Geskié et les Volcans, puis le certificat d'études à Paulhaguet
Jacques Cohen -
e mail : Jacqhenri@aol.com

 Cherche photo
j
'étais à chavaniac en 1964 je cherche un garçon ramouni rabba
manent -
e mail : jemanent@free.fr

 Liliane
je suis au 1er rang la 5eme en partant de la gauche
liliane -
e mail : alililab@aol.com

 Bonjour,

J'étais au préventorium 25 mois 1954 et 1955
Les instituteurs étaient Mr et Mme RIGAL
J'ai fait je crois
LE LAZARET
LA PETITE CURE avec Miss LARRY
LES VOLCANS avec Mr ROCHE
Le docteur était Mme PRADAL

Il y avait un groupe appelé SENOUIRE avec Mr SOULIER je crois

Je me nomme REYNAUD André de Feurs 42
27/12/1944
Je me souviens de ROUGIER .

Cordialement.
REYNAUD -
e mail : heanreynaud@wanadoo.fr

 La photo de Gérard
Mes trois premiers commentaires sont obsolètes car cela concernait la photo de groupe qui se trouve maintenant dans "albums photos de Gérard TESSEDRE"
Lucette JEANNEROT-SIGNORINI
Lucette -
e mail : l.signorini@orange.fr

Les groupes
Gérard,
Les Petites Ailes, c'est OK.
Les
Éclaireuses, il y avait deux groupes : les petites et les grandes.
J'ai fait partie de ces trois groupes.
Amicalement.
Lucette.
Lucette -
e mail : l.signorini@orange.fr

 Gérard est au premier rang, le 10ème à partir de la gauche(c'est-à-dire tout à fait à droite).
Lucette -
e mail : l.signorini@orange.fr

 Photo datant de 1954/1955
Gérard : Est-ce la bonne date ?
Lucette -
e mail : l.signorini@orange.fr

 Gérard,
Si tu es sur la photo, peux-tu indiquer la place que tu occupes ? STP merci.
Lucette -
e mail : l.signorini@orange.fr

Gérard,
Si tu es sur la photo, peux-tu indiquer la place que tu occupes ? STP merci.
Lucette -
e mail : l.signorini@orange.fr

Rectification
j'ai trouve des anomalies dans les commentaires et
je serai curieuse d'avoir certains éclaircissements comment ce fait il que vous appelez mon père par son
prénom ainsi que mon frère au lieu de leurs nom de famille Je trouve aberrant que l'on puisse parler de personne sans connaître leur histoire .A vous lire je suis a votre disposition
setrac -
e mail : jacqueline.simonian@wanadoo.fr

 Séjour au prévent du 29/04/1965 au 28/08/1966
dans les intits il y avait aussi M MONTPIET j'ai encore mes bulletins signes par lui
également
M lachaize j'ai aussi mes bulletins signes de lui
mais sa classe
était réservé au plus malades et elle était en face du bâtiments des dortoirs des garçons et servais une fois par mois pour le caté.
qui se
déroulais pendant la sieste et la fin du caté le cure dont je ne me souviens plus du non
nous passait un
épisode de tintin en diapos
j'ai
même un billet de satisfaction signe de M RIGAL de janvier février 1966 le docteur MARTIN avais pris la suite du docteur DEVOOG
il y avait
également a l’époque le surveillant FARGET qui plus tard deviendra le docteur faget
j’étais aux éclaireurs de France avec Marabout a la patrouille des lions ont étaient un peu privilégies
après le lazaret j’étais au groupe sénouire avec la chef Isdei (je ne suis pas sure de l'orthographe) sa sœur étais également surveillante et j'ai fini au groupe LATA avec le chef soulier que de souvenir une tranche de vie
Lafayette 049 - e mail : d.sautjeau@oarange.fr

Christian,
Ne pourrait-on pas mettre sur ce site les messages que tu reçois ? Je pense que cela serait sympa.
Lucette -
e mail : l.signorini@orange.fr

 Malheureusement, je n'ai aucun souvenir des noms et prénoms de mes compagnes.
Lucette -
e mail : l.signorini@orange.fr

 

A l'époque, je trouvais que notre cheftaine "Madame LAPORTE" était très sévère.
Lucette -
e mail : l.signorini@orange.fr

 

Recherche
je recherche un copain RHAMOUNI RHABA 1964 1965 pour l '
orthographe à voir souvent à l'infirmerie avec moi nous étions au roitelet je crois je me souvient de l'hiver 1964 pas beaucoup de souvenir de CHAVANIAC....... merci de me répondre
jojo -
e mail : jemanent@free.fr

 Recherche
Je recherche des photos ou maman aurait
séjourné en 1951 1952. SON NOM SIMONE DUFAUD MERCI
Simone Dufaud - e mail : myriam_thevenot@msn.com

 De 1970-1977 Retrouvaille !!!
De 1970-1977, j'étais présent au préventorium en cure et je me souviens de la cheftaine Mme Bonnot et du moniteur Mr Blavout qui lui était strique je me souviens comme si c'était hier avec son béret quand il nous parlé il faisait toujours référent au scoute de France. Je me rappelle de Malou Rabya et de Fabienne Brochet qui ont séjourné préventorium.....Je n'ai que de bon souvenir et parfois je peut dire que je fais quelque crise de nostalgie.....Actuellement je vie dans le nord et j'ai une belle situation et je suis heureux...S'il y a quelqu'un qui se souvient de moi et qui a des photos avec moi, je remercie par avance de m'en faire part, mail : d_james_59@hotmail.fr
Yves Khamallah -
e mail : d_james_59@hotmail.fr - http://www.canalblog.com/cf/fe/tb/?bid=488472&pid=18763543

 Recherche
Je m'appelle René BOIS. Je suis resté 4 ans au préventorium de Chavagnac-Lfayette, de 1951 à 1954. A l'école primaire, où je suis resté jusqu'à l'age de 14 ans, j'ai obtenu mon certificat d'études. En classe, j'avais pour compagne de bureau Michelle Bonnet qui résidait à Saint-Denis, près de Paris. J'ai perdu tout contact avec tous ceux qui ont séjourné pendant cette période. Qui pourra me donner une information sur cette personne. Merci
BOIS RENE -
e mail : boisre@wanadoo.fr

 Séjour
J'ai séjourné au préventorium, ça devait
être en 1963-1964...Je devait avoir 11 ou 12 ans..! je n'ai malheureusement aucune archives si ce n'est une seule photo...! J’habitais à Saint-Étienne et ma famille venait me voir une fois par mois...!! Je me souviens seulement de Mr Marcel SOULIER.. Je me souviens aussi que je faisais partit des éclaireurs de France dans la section des chamois...!! et je sais aussi que les filles résidaient au château... La dernière fois que je suis retourner à Chavaniac, c’était en 1997..et en 2002..
ROBIN
Gérard - e mail : gerard-robin973@wanadoo.fr

 

Nouveau pensionnaire
J'ai regardé
secret d'histoire à la TV et ai été étonnée d'apprendre que le château de Lafayette se visitait. Je viens d'aller sur le net et ai été contente de tomber sur votre blog. J'ai séjourné au préventorium de filles du 08.07.1953 au 23.09.1954 J'avais 5 ans 1/2 Je suis retournée à Chavagnac vers 1974 et n'ai pas pu pénétrer dans le château parce qu'il y avait encore des ados. Je me souviens que nous portions un uniforme, l'hiver jupe bleu-marine, pull rouge ; l'été robe à rayures rouge et blanc.Si on se sauvait on était tout de suite repéré ! Il me semble me rappeler qu'un des médecins était mariée avec une femme de type asiatique. J'ai 2 3 photos de groupes. Merci à toutes les personnes qui ont participé à ce blog.Vous pouvez ajouter mon nom à la liste. J'habitais à Courbevoie (région parisienne).J'ai voyagé par le train, couchée dans le filet à bagages situé au dessus de la banquette. Pour Noël mes parents sont venus me voir. Dans l'église un ange remuait la tête lorsqu’on mettait une pièce de monnaie dans le tronc en signe de remerciement. Que de souvenirs....Amicalement. Danièle FACKLER épouse STEVANCE. Asnières sur Seine le 10 novembre 2012
FACKLER Danièle -
e mail : jean-pierre.stevance@dbmail.com

 Bonjour
je vous souhaite à toutes et tous une
très bonne année 2010 Amitié
Liliane - e mail : Alililab@aol.com

Merci pour tes vœux, reçois les miens en retour bien tardifs, il est vrai !!
Lucette -
e mail : l.signorini@orange.fr

J'y étais aussi....
Du 31 janvier au 28 décembre 1963. Voir mes souvenirs dans la rubrique "commentaire" sous la représentation du carnet de santé de 1963 de M. Christian Brunelli.
Alain
Bonnenfant - e mail : elisabonnenfant_9@hotmail.fr

 Séjour au prévent
LAGET Yves séjour du : 13 Juillet 1963 a fin Mars 1964 !
Yves -
e mail : yves.laget@orange.fr - http://preventorium.canalblog.com/archives/2009/03/01/12768707.html#comments

séjour au Prévent
Nadège Gourmelin : séjour du 28 novembre 1963 au 28 août 1964 (je n'ai pas une mémoire exceptionnelle, j'ai simplement conservé mon carnet médical).
Bien cordialement à tous.
Nadège Gourmelin -
e mail : nadegegourmelin@gmail.com

 Séjour au Prévent
Martinez François :séjour début année 50,durée deux ans environ( ces dates sont approximatives me souviens plus ! ) Cordialement à tous les anciens/anciennes de cette période .
Franco9 -
e mail : mrfranco9@aol.com

 Séjour prévent
MICHEL GARNIER séjour du 25 mars 1953 au20 mai1954
ernbarbier -
e mail : erngarnier@hotmail.fr

 J’étaisà Chavagnac
Bonjour , je m'appelle Fabrice Khiar et
j’étais en cure a Chavagnac Lafayette pendant 2 ans . 1968, 1969
hello -
e mail : h.hello80@laposte.net

 Séjour au centre
bonsoir, je me permet de vous écrire car
j 'ai séjourné au centre Lafayette pendant la période de 1983 a 1986.
cordialement
mr
André Fabrice
fab -
e mail : fandre4243@yahoo.fr

 Années 1930 à 1940
Bonjour, Je recherche le séjour de mon oncle DESJARDIN
Émile qui a séjourné dans cet établissement 2 ans entre 1930 et 1940. Auriez-vous les registres à cette époque?
Amicalement M. Le Breton
slb27180 -
e mail : serge.le-breton@wanadoo.fr

 Bonjours . JE vous présente a tous une très bonne année 2011 et surtout une très bonne santé. amitié
Labalette l - e mail : Alililab@aol.com

 bonjour, je recherche des personnes qui ont séjourné de 1970 a 1971 et qui se rappellent de moi Marie-Suzanne Valois cela me fera très plaisir d'avoir de leurs nouvelles.Dans l'attente d'avoir de nombreuses réponses mes amitiés.
Marie-Suzanne - e mail : la_dreu@hotmail.fr

 Je vois que la liste s'est bien allongée depuis ma dernière visite.
Lucette -
e mail : l.signorini@orange.fr

 photos datant de 1930
ma famille travaillait pour la
comptabilité du comité Lafayette. Ma sœur et moi avons passe bien des mois a Chavaniac ,au château dans les années 1930 et début 1940.J'ai garde tant de souvenirs de cette époque: de notre infirmière Mlle. De chassincourt,de nombreuses promenades en montagnes, des "éclaireuses"le menu du réfectoire, la quarantaine en arrivant, la cure l’après midi, et aussi le jardin du château que nous regardions sans le pénétrer. enfin de nombreux heureux souvenirs et de l'affection pour l’Amérique que le nom de Moffat suggérait. Si des photos prises en 1930 peuvent vous intéresser, indiquer votre E-mail pour en recevoir
Michèle Constanc - e mail : damemichele@aol.com - http://http/preventorium.canalblog.com/archives/20

 Souviens-toi
La date de mon séjour au préventorium de chavaniac lafayette est de novembre 1967 à juin 1971.Au début de mon séjour il n'y avait pas de télé,l'interdiction de parler au réfectoire était maintenue sous peine de recevoir une punition.Il existait une salle de conférence située au dessus d'une bergerie où une fois par mois un film y était projeté, parfois c'était une représentation.ça me ferait plaisir de revoir mes anciens camarades du prévent.
SAID -
e mail : said-difa@live.fr

 merci
J'ai séjourné à Chavaniac-Lafayette,pour une primo infection,comme on disais à l'époque!!

Mon nom de jeune fille : DREVET Véronique
née le 23/08/1963 à Lyon.
J'y suis allée de 1966 à 1967,
on ma dit 9 mois....
Je ne possède aucun documents sur mon séjour..,ni sur mes traitements...à part quelques photos à coté des balançoires...
Véro -
e mail : vero.simon@wanadoo.fr

 Mon nouveau nom est pechaire -j’étais au solarium puis je suis allée dans un autre groupe de filles dans le château de mai 1963a juillet 1964 je me souviens des sœurs Alonso ,des sœurs Machuelles,de mon copain jean-louis ménage,j’étais en classe de 6 ème avec Mr et Me rigal et Mlle olivier, que des bons souvenirs.
c'est une
très bonne idée , je suis prête a participer aux retrouvailles, je vais régulièrement à chavaniac. Mon domicile est a saint-priest-bramefant 63310 a bientôt pour les nouvelles j’espère.
Riboulet Aline - e mail : jacques.pechaire@wanadoo.fr

 Retrouvaille
salut
Christian je suis un ancien du château j'étais dans le groupe des bouvreuils de juin 1969 a juin 1972 cheftaine(Ravel,Lafont ,Bonnot )je voudrais savoir si le blog fonctionne bien car j'ai laissé pas mal de messages mais je ne les retrouves pas .ceci dit j''ai retrouvé une copine de l'époque avec qui j'ai fait pas mal de conneries qui nous a posé pas mal de problème une séparation .donc je passe un grand coucou a ceux qui nous ont connue Alain & Joëlle vous rappellera sûrement quelque chose j'aurais aimé aussi retrouvé la directrice de l'école si quelqu'un se rappelle de son nom @bientôt Alain
justo11 -
e mail : family.fontaine@free.fr

 passage à chavaniac
bonjour Christian, il y a pas mal de temps que je n'avait pas regardé ton blog, je vois que tu y travailles toujours et que tu retrouves de nombreux anciens.Nous sommes passés à Chavaniac il ya quelques mois, un peu tard dans la journée et avons trouvé le lieu trop calme et triste. Nous n'avons pas pu voir Anna Philippon, hôtel fermé ce jour là, dommage.Toujours en attente de retrouvailles, bon courage.bien amicalement. Françoise Kalonji
F Kalonji -
e mail : lamarchandiere@cegetel.net

Vécue au château 1966/1967
j y suis retourne en
juillet pour un spectacle a cheval la ville commémorai l anniversaire de l arrivée de lafayette 3 jours géniaux ou les gens étaient en habit d époque
Christine - e mail : josiane.lopez0297@orange.fr 

Je recherche des personnes qui ont séjourné a Chavaniac de 1970 a 1971 je ne garde pas que des bons souvenirs mais en parles pourrait faire du bien et ce serait sympa ;merci de me contacter par mail sincèrement a bientôt
*
KIKI -
e mail : marie-suzanne-S@hotmail.fr

 De 1970-1977 Retrouvaille !!!
De 1970-1977 ,j'étais présent au préventorium en cure et je me souviens de la cheftaine Mme Bonnot et du moniteur Mr Blavout qui lui était strique je me souviens comme si c'était hier avec son béret quand il nous parlé il faisait toujours référent au scoute de France. Je me rappelle de Malou Rabya et de Fabienne Brochet qui ont séjourné préventorium.....Je n'est que de bon souvenir et parfois je peut dire que je fais quelque crise de nostalgie.....Actuellement je vie dans le nord et j'ai une belle situation et je suis heureux...S'il y a quelqu'un qui se souvient de moi et qui a des photos avec moi, je remercie par avance de m'en faire part, mail : d_james_59@hotmail.fr
Yves Khamallah -
e mail : d_james_59@hotmail.fr - http://www.canalblog.com/cf/fe/tb/?bid=488472&pid=18763543

prévent
je suis la fille de l'infirmière qui travaillait au préventorium de
Chavaniac Lafayette de 1948 à 1950 j'avais 3/5 ans à l'époque et j'ai beaucoup de souvenirs de cette période y a t-il quelqu'un qui s'en souvient?? merciLlacati - e mail : kti1@orange.fr

souvenirs
Salut..
jetait moi aussi pensionnaire au prévent en 1963..... Mais je n'ai malheureusement pas vue de photos de moi, ni de classe, ni de groupe... Je ne sais pas s'il existe une liste de cette année la...?.. Je me rappelle de quelques noms, mais c'est tout..!! Amicalement.
Robin
Gérard - e mail : gerard-robin973@wanadoo.fr

 

Grand silence de Christian
Christian avait proposé une journée de "retrouvailles" au préventorium avec ceux et celles qui le souhaitaient. Sans nouvelles de Christian, le projet est tombé à l'eau. Que devenez-vous tous ?
Amicalement.
Lucette.
Lucette -
e mail : l.signorini@orange.fr

 "Souvenirs souvenirs...! "
Bonjour,je suis -tomber- par hasard sur le site,et je dois dire que cela m'a remis en mémoire de bons..souvenirs du préventorium
ou j'ai été pensionnaire pendant un an ou deux...?!;souvenir d'une dame que nous appelions entre-nous 'la sorcière',et pourtant cette dame était extrêmement gentille mais d'une fermeté certaine lol;souvenir d'un copain qui était somnambule; souvenir des douches prétexte à de joyeux débordements;des ballades dans cet endroit toujours aussi joli( j'y suis retourné il y a deux ans).mais ce qui m'a marqué le plus ,c'était les noëls que j'ai passés, je m'en souviens comme si c'était hier,car personne ne venait me rendre visite,l'un surtout ou j'ai eu un château fort comme cadeau et que j'étais quasi seul ce 24 décembre là dans le dortoir lorsque j'ai reçu ce cadeau ,qui me l'avais offert..??!.Bref que de bons moments quand même.Là je vais y retourner bientôt.Cordialement.
Franco9 -
e mail : mrfranco9@aol.com

Pour Anna Philippon...
Bonjour Anna,
J'étais à Chavagnac-Lafayette en Juillet 1963 jusqu'en fin Mars 1964, je suis resté environ 6 mois au Lazaret la responsable était Mlle Cousin je souhaiterais savoir si vous avez des nouvelles d'elle, j'ai appris en 1976 qu'elle était partie en Afrique avec un Docteur (?), j'ai de bons souvenirs avec elle nous faisions de la luge derrière le Lazaret...
A l'école j'étais en CE2 mais hélas je ne me souviens plus du nom de l'institutrice... Après le Lazaret je suis allé au château, j'ai très peut de souvenirs a part la Mardi : Escalope de veau et choux de
Bruxelles (Une horreur!!) et une jeune cheftaine originaire du puy en Velay...
Yves -
e mail : yves.laget@orange.fr - http://preventorium.canalblog.com/archives/2008/07/17/9959784.html#comments

 Rajjout du précédent commentaire
GUISARD Daniel.J'ai aussi le souvenir d'avoir fréquenté l'école durant mon séjour de 11 mois et de n'avoir rien appris à cette époque.Ce qui m'a fait perdre 1 an et par la suite j'ai passé mon certificat d'étude à 15 ans.Ma mémoire se réveille,c'était en 1956-1957.
Lamarche - e mail : daniel.guisard@laposte.net

 Séjour
Bonjour.Je suis un ancien du prévent de 1955-1956 ou de 1956-1957,je ne sais plus
très bien. Ma mémoire est défaillante.J'ai le souvenir d'un petit théâtre. D’une passerelle métallique qui permettait de passer de la cour au dortoir.J'ai le souvenir d'un homme assez costaud avec une moustache qui nous servait à manger au réfectoire dois avouer que j'ai encore un souvenir de leur délicieux hachis parmentier.Mes amitiés à tous les anciens et à leurs dirigeants.
Lamarche - e mail : daniel.guisard@laposte.net

 Je me souvient bien du chef Marabout de son éternel béret sur la tète et de monsieur et madame BONJOUR je me souvient aussi du grand séquoia qu'il y avait dans le parc et que j'ai vu exploser par l'orage quand je suis passer il y a quelques années j'ai beaucoup aime Chavagniac je possède encore mon carnet de santé de ces années 52/53 bonjour aux anciens ( MICHEL GARNIER ) de bons souvenirs
Ernbarbier - e mail : erngarnier@hotmail.fr

 un ancien du prévent
bons
souvenirs de mes années 1952 1953 J'avais huit ans malgré ma santé qui aujourd'hui est bonne je vie maintenant en Guyane je suis aller en pèlerinage a Chavagnac il y a 9 ans le paysage ne s'est pas trop dégrader merci !!! MERCI pour le diaporama MICHEL
Ernbarbier - e mail : erngarnier@hotmail.fr

 Ancien du PREVENT
Bonjour, Je suis aussi un ancien du prévent de juillet 1964 à fin
Août 1965. J'y suis déjà retourné en 1980, et je vais y retourner le 25 et le 26 Août 2010 . Est-ce quelqu'un pourrait me donner des nouvelles de l'instituteur de l'époque M. MONPIED R. et de M. SOULIER qui avait un bras coupé. Très heureux de voir un site sur le prévent. Si quelqu'un est de cette époque j'aimerais qu'il me contacte.
PENCHIENAT YVES -
e mail : yves.penchienat1@orange.fr

Souvenirs
vécue au château 1966/1967
j y suis retourne en
juillet pour un spectacle a cheval la ville commémorai l anniversaire de l arrivée de lafayette 3 jours génial ou les gens étaient en habit d époque
Christine - e mail : josiane.lopez0297@orange.fr

 Bonjour Christian
Cela faisait un moment que je n'avais pas visionné le blog. Je m'aperçois que la liste des "anciens du Prévent" s'allonge !!!
As-tu des nouvelles concernant nos retrouvailles à Chavaniac ?
A bientôt, amitiés.
Lucette.
Lucette -
e mail : l.ignorini@orange.fr

 De Fernand Copin

 Au préventorium de 11/1959 à 10/1960

Je suis passé a Chavaniac l’été 2011.
Les bâtiments des garçons étaient bien entretenus mais fermés. Le lazaret et l’école étaient en ruines. J’ai tout retrouvé, le village, le château, et même la salle de spectacles. Il ne manquait que les moutons à tondre le parc et leur berger. Sauf la petite clairière où nous allions chercher des sodalites (ou fluorites?) dans le lit du ruisseau. Il y a dû y avoir une carrière dans les années 70.
En arrivant à 8 ans, j’ai découvert que toute la France ne parlait pas le Charollais, en rentrant à la maison il a fallu me réadapter. J’avais pourtant laissée une bonne part de ma tête chez moi, il n’y avait que les poumons de malades. Et je n’ai rien laissé la bas à mon retour sauf une partie de mes oreilles à cause de la Strepto,et le Cortancyl m’avait rendu joufflu comme un bébé.
A part le chou de Bruxelles rayé à vie, je n’ai pas à me plaindre de cette année entre parenthèses. Le groupe des petits était encadré par des femmes: les cheftaines. Elles se faisaient draguer par les plus vieux sous notre œil indifférent. Je me souvient qu’un manchot faisait office de croc mitaine chez les grands, de temps en temps, au réfectoire, une vague de sifflements passait: Soulier, Soulier, mais il ne se passait rien de notre côté.
On nous distribuait le P.A.S. à partir d’une boîte en fer de 5kg à l’entrée du réfectoire, le Dr De Voog n’avait pas inventé la posologie personnalisée. L’enseignement a été plus handicapant, j’ai du sauter des classes à mon retour pour entrer en 6ème,à croire à un amalgame chez les instits entre tuberculose ,débilité et accent parlé. Pendant la sieste, je taillais des bateaux dans de l’écorce de pin,d’autres ont trompé l’ennui en perçant les cloisons de fibrociment.
Aujourd’hui, à 270km j’aurai des visites chaque quinzaine mais en 1960 c’était tous les 2 mois et peu d’entre nous étaient mieux lotis. Des travaux sur notre dortoir sont arrivés juste à temps pour détourner mon attention des deux derniers mois quand on nous a logé au château chez les filles, car j’avais senti la fin approcher même si personne ne s’est jamais adressé à moi au sujet de mon séjour sauf mes parents qu’on renseignait assez peu.

 E-Mail: fernand.copin@orange.fr

 

De Claude Jeannerot.

bonjour Christian, je viens pour la èniène fois de me balader sur ton site de Chavaniac qui est très bien fait, mais qui pour un vieux colon comme moi à un gout de trop peu et beaucoup d'amertume. trop peu car il manque, pour moi beaucoup de vue que je ne retrouverais plus et d'amertume car lorsque l'on voie ,l’état du prévent j'en ai la gorge serrée et les larmes aux yeux. j'étais au prévent de 07/1954 à 9/1955. j'ai bientôt 73 ans,et j'étais dans la troupe des éclaireurs de France, chef monsieur Perret. mais je ne d' espère pas y faire un pèlerinage (avant de mourir) avec ma; sœur Lucette Signorini qui ma fait connaitre ton site, et qui à aussi été pensionnaire de Chavaniac. c'est tout pour aujourd’hui. bien amicalement. claude.

 Bonjour Claude. Cela fait énormément plaisir de recevoir de tel message.

Lors de la création du site, je ne pensais pas toucher autant de personnes.

Cela me fait plaisirs de mettre en contacte les anciens du prévent.

 Je souhaiterais mettre plus de photos mais malheureusement elles sont rares.

 Pour ce qui est du devenir du prévent, il y aurait beaucoup de projets pour réhabiliter les locaux, peut être créer une association,

trouver des finances et bien sur des bénévoles. Je pensent que les anciens auraient des idées sur le sujet.

Merci pour votre message, mes amitiés.

Christian.

Cher Christian,
Je suis arrivé au Lazaret le 13 juillet 1963 jusqu’à fin mars 1964, il me reste quelques souvenirs de cette période et en découvrant ton blog d'autres me reviennent... je me souviens de la responsable du Lazaret (Mlle COUSIN) elle avait un chien qui s'appelait "Cousinet" !!!! Il y avait une petite forêt juste derrière le Lazaret, nous étions 6 par chambres je me souviens d'un de mes camarade originaire de Maubeuge (Son nom ?) nous avions droit tous les matins au relevé de température avec des thermomètres qui sentaient l'alcool à plein nez et l'obligation de faire nos lits au carré !!! Au réfectoire on nous servait un yaourt à la louche dans une assiette avec des biscuits ("Gringoire")...
A l'école il y avait cette camarade de classe qui écrivait en lettre d'imprimerie (Peut être qu'elle se reconnaitra!) l'institutrice était originaire du midi Anna Phillipons m'a dit son nom mais je ne m'en souviens plus...! J'ai aussi le souvenir de la coiffeuse qui venait nous passer la tondeuse, ironie du sort : je suis devenu coiffeur!!!
Tous les dimanches matins nous allions à la messe et le catéchisme nous évitait la sieste! L'hiver 1963 il y a eu beaucoup de neige on faisait de la luge avec Mlle Cousin, on rigolait bien! En janvier je suis allé au château dans le groupe des moineaux j'ai très peut de souvenirs a part des choux de Bruxelles (l'horreur!) je me rappelle d'une Cheftaine originaire du puis-en-velay (Mlle GIBERT) et d'un camarade (M.MOYA) originaire de l'Allier.
Voila ce dont je me souviens des bons moments et d'autres plus difficiles, peut-être que certaines personnes vont se reconnaitre... n’hésitez pas a me contacter, j'était originaire de Nîmes et maintenant j'habite Aujargues dans le Gard.

Posté par LAGET Yves, vendredi 31 mai 2013

Bonjour Yves,
merci pour ces souvenirs au prévent.
Je ne manquerai pas de publier votre commentaire lors de la mise à jour. J'étais moi même au prévent de 1963 à 1964.
Faite vous partie de la photo de groupe prise devant le prévent des garçons en 1963 ?
A bientôt et merci encore.
Amitiés Christian Brunelli.

Cher Christian,
Je ne pense pas être sur la photo, j'étais au Lazaret et au Château dans le groupe des moineaux! Je pense y aller au mois de Juillet cela fera 50ans...
Encore merci ce superbe blog!
A bientôt Yves

Bonjour Yves,
J' ai pas beaucoup de souvenir de mon séjour, j'avais à l’époque 6 ans, j'en ai 58.
J'était dans le bâtiment du bas, à coté du grand réfectoire.
si tu va au prévent, ce serait sympa de faire un reportage photo et se sera avec plaisir que je puisse te
faire ton album photo sur le site.
Merci pour ton message et bonne visite au prévent.
Christian.

bonjour à tous les anciens du prévent, je m'appelle daniel et j'étais au préventorium en 1960, je suis tombé sur le site par hazard, si quelqu'un me reconnait, j'envisage de retourner en pelerinage à chavagnac lafayette et faire parvenir des photos sur le site, si vous le permettez, bonne santé à tous

 Posté par daniel, vendredi 20 septembre 2013

Bonjour, je viens de découvrir avec une certaine émotion ce blog et tous ces admirables commentaires.Je suis moi-même (comme on dit) un ancien du préventorium; si ma mémoire est bonne, c'était en 1958 et je dois avouer que des souvenirs ressurgissent durant cette période, mais je me ferais dès que possible un plaisir de vous raconter des moments et des personnes .....disons surprenants!!!!
Je m'appelle Robert Grangette et je vous adresse mes sincères amitiés .
Je vous souhaite mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année 2014.

 Posté par Grangette Robert

Posté par brunelli à 00:37 - - Commentaires [14] - Permalien [#]


04 juin 2013

Recherche le château d'eau.

De nombreuses personnes se posent surement la même question, moi en premier, ou se trouve le château d'eau.

Lors de ma visite en 2008, je n'ai pu retrouver ce fameux château d'eau ou nous étions pris en photo.

Peut être parmis vous, certains doivent se souvenir ou il se trouve ?

Avec Google Maps pouvez-vous donner sa position ?

chateau d'eau

 L'information nous a été donnée:


Il s'agit du château d'eau derrière le lotissement des gardettes en haut de Chavaniac, en prenant le chemin qui mène au "Mont".

Merci à Gardette (?)

Posté par brunelli à 21:42 - Commentaires [2] - Permalien [#]

05 mars 2014

Michele Mell année 1930

 Merci de votre réponse. Je suis heureuse de vous envoyer ces 2 photos pour commencer. L'une prise en été 1930, fut prise a l'entrée du château "les dames du bureau de Paris du LAFAYETTE MÉMORIAL" accompagnées par Mr. Henri Leconte expert comptable du comité,et par Mme Leconte et leurs filles.La plus petite fille est sur la 2 eme photo,prise en 1935 prés de la piscine qui n’était pas ouverte...Je ne suis pas sure que ces photos ont de l’intérêt pour vous, j'ai maintenant 87 ans et habite aux États Unis.

 

 Henri Leconte comptable et ses collégues de bureau   

 

J'ai gardé un si  bon souvenir des mois passés a Chavaniac pendant 2 séjours dans mon enfance et vous remercie encore de votre attention.

Très sincèrement. Michèle Mell damemichele@aol.com

 


 

 

Posté par brunelli à 15:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 juin 2014

Vos messages 2014

 

Sylviane Bouiftrane

je m'appelle Sylviane Bouiftrane, j'étais à Chavaniac de 1969 à 1970. J'étais enfant et je ne me souviens pas du tout du nom des filles qui étaient avec moi dans le dortoir. J'ai une question : qui a donné mon nom afin de compléter la liste des pensionnaires ? nous étions 5 enfants de la même fratrie a être à Chavaniac en même temps. merci de votre réponse.

Khamallah Robert

bonjour je m'appelle Khamallah Robert j’étais a Chavaniac Lafayette en 1970 1978 si quelqu'un ce rappelle de moi ou il a des photos de moi voici mon émail mhamed.59@hotmail.fr merci

Thérése Dubois

Je suis allée au préventorium du 30/07/1961 au 28/04/1962 avec ma sœur renée et mon frère Henri,je suis Thérèse Dubois. Je recherche photo ou document de cette période merci

Joëlle Manent

moi nom plus je n' ai pas beaucoup de souvenir , j' avais 7 ans aussi souvent à l'infirmerie, avec un garçon rhamouni et encore je ne suis pas sure du prénom, impossible de le retrouver. pourtant je l'aimais beaucoup son nom était rabba et encore j' ai un doute . cela est vraiment gentil d' avoir répondu à ma demande merci beaucoup Joëlle Manent Labégude 07200 je vais changer de fournisseur internet.

Claude Saint-Martin

J étais à chavaniac lafayette de 02 01 1964 à juillet 1964 cela fait 50ans et j'avais 7 ans. Par un fait du hasard je suis tombé sur ton blog. Je n'ai pas beaucoup de souvenirs de cette époque, j'aimerai pouvoir me rafraîchir la mémoire. Je m'appelle Claude Saint-Martin. Merci de vos réponses.

bonjour je suis thérèse dubois et j,étais au préventorium du 30/07/1961 au 28/04/1962 avec ma soeur renée dubois et mon frére henry.recherche des photos des documents de cette période merci.

Bonjour. Moi c est christiane ! Mauvais souvenirs du lazaret en 54 ou 55. Mais j ai aime tout le reste . Je faisais partie des petites ailes et j adorais quand on preparait des spectacles, ou quandon partait dans la montagne en balade ! De beaux souvenirs !!!!

 bonjour, je mappelle roger chomette , j ai sejourné au prevent pendant un an de septembre 1957 a septembre 58 . Je suis né en 1948
apres un cours sejour au lazaret , j ai rejoins le groupe des moineaux , dans le premier grand batiment ;lA responsable etait assez gentil , je crois qu elle s appelait
Solange ; je me souviens bien du Marabout , du chef SOULIER du chet FORTEVENT
DU REFECTOIRE ou le silence etait impressionnant , la nourriture mauvaise en generale ; les pates a l eau ; les choux de bruxelles;
l infirmerie , avec des prises de sang regulieres et douloureuses
la petite eglise du village ou nous allions en marchant au pas en tenue de scout..et les ballades dans lesbois voisins ;
je suis retourné l an passé pour la premiere fois au prevent ou tout et fermé mais rien a changé , simplement j ai trouvé lensemble tres petit,alors que je voyais cela immense,, tres grande emotion ...

Posté par brunelli à 13:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

09 juillet 2015

Vos messages 2015

Bonsoir à tous,

De 1956 jusqu'à 1957 j'ai eu le privilège de séjourner à Chavaniac car j'étais très malade. J'avais 10 ans et la coupure familiale fut terrible. Tout juste arrivé, ayant de la fièvre,on me transportait déjà à l'infirmerie..les souvenirs reviennent petit à petit..
Le dortoir, la classe d'école, les siestes, le grand réfectoire que l'on avait décoré pour Noël, les planeurs que nous construisions avec le Chef Soulier....qui le malheureux avait perdu le bras gauche à la guerre.
Passioné de cinéma, chaque mois que nous avions un film en 16mm, j'avais l'honneur de pouvoir projeter avec un Lapierre un petit film en 9.5mm que mon père louait pour cette occasion. Je me souviens combien j'étais content de pouvoir divertir tout le préventorium. Le jour de retourner à Clermont Ferrand avec ma famille fut encore plus terrible que mon arrivée. Tous mes amis me chantaient " ce n'est qu'un au revoir mon frère " et je sanglotais........ce ne fut pas un au revoir et quelque part
J'y ai pensé toute ma vie.
En 2012, je recevais un email du Docteur De Voogd qui nous a tous ou presque soignés. Il est devenu écrivain, à rédigé une autobiographie et raconté son histoire où il démontre le médecin malade et sa relation avec le monde médical de l'autre côté de la barrière. C'est un homme formidable.
Nous avons correspondu quelques temps et il m'a envoyé un DVD sur le préventorium où beaucoup d'entre nous vont se reconnaître !
Si l'un d'entre vous désire une copie, je me ferai un plaisir de vous l'envoyer peu importe où vous habitez sur la planète!
Je vis à Los Angeles depuis 30 ans, suis Franco Américain. Ayant commencé à travailler comme apprenti Tapissier en 1964, j'ai fondé une Company de fabrication de sièges et mobilier et je travaille toujours. Ma Company se nomme Classic Design et, est située à Torrance, banlieue Sud de LA.

Raoul Benasaya

Bonjour raoul,tres contente d,avoir des nouvelles d,un ancien malade de Chavaniac.Je suis Thérèse avec mon frére et ma soeur nous avons fait un séjour en 1961. oui oui je desire une copie du DVD sur le préventorieum c,est un grand plaisir.

Bonsoir Thérèse,
Vous êtes la première a me demander une copie du dvd! Bravo, vous avez gagné !
La copie sera en Dvd zone 1 format puisque je suis En California.
Si vous avez un dvd player multifonctions ça marchera en France, zone 2.
Envoyez moi vos coordonnées par mail: raoulb18@yahoo.com
Bien cordialement.

j ai fait un sejour avec ma soeur le souvenir c est le bisantenaire du general lafayette ou nous avons defiler avec une grosse chaleur et beaucoup tomber dans les pommes et tous ces traitements biz
josiane delacroi - email : diderot93@live.fr

 Bonsoir Patricia Le Moal,

Merci de votre courrier, et excusez moi d'y répondre si tardivement ;
Je suis une femme née fin 1950 ; ma mémoire me dit que j'étais aux Islettes en 1959/1960 ; je ne dispose d'aucun document se rapportant à ce séjour en sanatorium puisque ma mère a tout détruit... j'ai le souvenir intacte d'une fillette qui comme moi n'avait jamais de visite ; j'avais également les cheveux chatains, coupés au carré avec frange,
yeux bleus et corpulence longiligne.
Nous étions les 2 seules pensionnaires à subir le même sort, en isolement pour cause "d'une cutie virée" ; j'étais à 900 kms de ma famille monoparentale... j'ai 1 photo que je vais scanner et tenter de vous faire parvenir, en espérant que vous soyiez ma compagne de route !
Cordialement,
Dominique Barra
Dominique Barra - email : dmhb06@gmail.com

Bonjour, Quelques autres souvenirs me sont revenus ces derniers jours, je me rappelle qu'en arrivant avoir découvert que la salle de bain était commune, donc par conséquent, nous devions prendre nos douches toutes ensemble et cela m'a vraiment déplu, ensuite quand je suis arrivée au Lazareth (ou Nazareth), on m'a donné des draps pour que je fasse moi-même mon lit et on m'a appris à le faire au carré comme dans l'armée (ce que j'ai su plus tard), heureusement deux jeunes filles plus âgées que moi (j'avais 6 ans) m'ont aidé. La première nuit fût très difficile, j'ai pleuré toute la nuit car séparée de ma famille pour la première fois !! Comment avez-vous vécu vos premiers jours au Prévent ? Je recherche des anciennes de l'époque allant de septembre 1959 à septembre 1960. Dans l'attente de vous lire, bien cordialement. Patricia Le Moal.
Pat45 - email : patazou@gmail.com

Bonjour à tous les anciens et anciennes du Préventorium, J'aimerais retrouver des camarades ayant séjourné à Chavaniac pendant la période de septembre 1959 à septembre 1960, j'ai passé pas mal de temps à l'infirmerie car de santé fragile à l'époque et suis allée assez peu au dortoir (groupe les Abeilles il me semble ?), le médecin s'appelait Dr DE VOGD (j'ai conservé mon carnet de santé) qui, d'ailleurs par la suite a écrit des livres, mais pas sur Chavaniac à ma connaissance. Je me souviens d'une petite fille rousse très gentille, c'est à peu près tout pour l'instant, mais la mémoire peut revenir.....Au revoir, à bientôt sur CanalBlog j'espère. Patricia Le Moal
Pat45 - email : patazou@gmail.com

Bonsoir, Quand je suis revenue en 1978 et dans les années 80, je me souviens qu'un cahier était à la disposition des anciens du Prévent, j'y ai laissé un petit témoignage, peut-être pourriez vous le retrouver auprès du propriétaire des lieux de cette période, la Direction des affaires sanitaires et sociales, peut-être ? En espérant que vous pourrez les retrouver, bien cordialement, Patricia Le Moal
Pat45 - email : patazou@gmail.com

bonjour, (ex... Paulette boiron ardeche) en regardant des photos prises à chavaniac je réalise que je me suis trompée de date;j'étais au preventorium du 26 octobre 1961 au 30 juin 1962....merci pour tous les témoignages.....lus avec grand interêt sur le blog....
paulie - email : paulie.serrecourt@orange.fr

Oui en 1959/1960 la couleur est ocre orangé et s'ouvre du côté le moins large, avec le logo du dessin du château et préventorium, je suis toujours en possession de ce carnet de santé qui a été utile à mon médecin de famille ou spécialiste qui m'ont soigné jusqu'ici. Patricia
Pat45 - email : patazou@gmail.com

Bonjour, En lisant que vous aviez acquis un dégoût à jamais pour les betteraves rouges, pour ma part, le mien est pour les petits pois servis à toutes les "sauces" : soupes, purées, entiers seuls ou avec des carottes...etc, enfin c'était bien loin des petits plats de nos mamans, en plus je suivais un régime sans sel strict, je vous laisse imaginer le peu d'appétit que ces repas me donnaient. Un rassemblement des anciens du Préventorium, cela serait intéressant et sympathique, je ne sais pas encore si je serai disponible à cette date, personnellement je suis retournée sur le lieu en juillet 1978 et 83, le site correspondait bien aux souvenirs que j'en avais conservés, à part que c'était déserté par les enfants, les cheftaines...etc. En souhaitant bientôt vous lire, cordialement. P. Le Moal (09/50-09/60)
pat45 - email : patazou@gmail.com

Bonjour Dominique Barra, J"ai séjourné au Préventorium de septembre 1959 à septembre 1960, comme votre prénom est mixte, pouvez-vous me préciser si vous êtes une femme ou un homme, comme nous étions séparés entre filles et garçons. j'étais dans le groupe des filles dans la section "les Abeilles" je crois, mais j'allais très souvent à l'infirmerie :-p Il est vrai que nous avons des souvenirs tristes, comme par exemple la séparation d'avec notre famille, les cheftaines pas toujours sympathiques, mais d'autres plus sympathiques, les promenades, les visites familiales au parloir, la kermesse, le spectacle de Noël avec la projection du film "Sissi" et les petites anecdotes du dortoir, quant à la cantine : beurk, enfin pour moi en plus je suivais un régime sans sel. Je m'appelais à l'époque Patricia Le Moal, j'avais gardé les cheveux longs châtains et les yeux verts. Dans l'attente d'une réponse, cordialement Patricia..
pat45 - email : patazou@gmail.com

Bonjour a tous, j'étais à Chavagniac en 1962 mais a part quelques photos...je m'appelle Mathieu Ginette et j'avais à l'époque 6 ans. Ravie de trouver ce blog et amitiés à tous
mado - email : bleunil@hotmail.fr

Je lis toujours avec attention les message sur Chavaniac. Moi aussi, j'ai acquis là bas un dégoût à jamais pour les betteraves rouges...
Je suis retourné plusieurs fois là bas et fais visité les lieux à nombres d'amis, racontant à chaque fois des évèments tels que ceux que vous relatez.
Je me suis pris souvent à imaginer un grand rassemblement des "anciens du Prévent", Maintenant que la plupart sont certainement retraités, cela devrait être possible...
Allez, je lance l'invitation on se retrouve tous là bas le 14 juillet 2016... avec le maximum de photos, documents, objets etc etc...
Qui suit ?
J. Ledys, (vers les années 60 ???)
Jacques Ledys - email : jledys@henner.com

Bonjour Paulette,
Cela me semble incroyable et pourtant, je me souviens de cet événement particulier.
Je m'en souviens même très bien, ce petit garçon c'est moi. Au menu c'était du poisson et j'ai eu un haut le cœur,un dégoût. Les repas aux lentilles cuisinés de toutes les façons m'ont également dégoûtées à jamais. Je me souviens d'une cheftaine avec des cheveux roux .Je pense que mes souvenirs vont revenir petit à petit,qu'ils soient bons ou moins bons.
Voila un retour dans le passé pour moi si loin et qui a marque une partie de mon enfance durant quelques mois.
A bientôt de vous lire avec plaisir
Cordialement
David SBERNA
SBERNA - email : david.sberna@sfr.fr - http://sfr

Bonsoir, je m'appelle Bruno Boisson, j'ai séjourné à Chavagnac entre 1965 et 1968 ?, je n'ai pas de photos ni de documents ; quelques souvenirs : je n'ai pas fait de scolarité ( été seulement ?), je me rappelle d'un cinéma dans une grange, des myrtilles abondamment consommées, que j'ai fait un séjour à l'infirmerie, d'une fête foraine avec un manège où il y avait un char ( reproduction )...merci pour votre blog, peut être que d'autres souvenirs surgiront...
BB - email : bruno33boisson@gmail.com

 

Bonjour,
Je vais régulièrement sur le blog que vous avez mis à disposition pour le Préventorium de Chavaniac.
Je m'appelle Francisque FOURNY, et j'y ai séjourné du 28 décembre 1968 au 17 août 1969.
Ces dates sont curieusement demeurées ancrées dans ma mémoire. Sans doute parce qu'elles ont marqué une période tellement forte de la fin de mon enfance.
J'étais au Latta. J'avais 15 ans lors de mon départ.
J'ai pu y passer le Brevet grâce à la formidable aide de Madame RIGAL et de Madame SALESSE (j'ai en effet travaillé le programme de 3ème sur les 2 trimestres qui restaient, l'automne 1968 s'étant déroulé en milieu hospitalier). J'étais le seul 3ème.
Outre celui de ces deux merveilleuses enseignantes, les visages qui me reviennent sont ceux du Chef Soulier (il a dit à mes parents en fin de séjour que c'était son 2ème bras qui partait...), d'une cheftaine dont j'ai oublié le nom et qui était assez dure et vexante.
Je me souviens de garçons du groupe, dont j'ai pour la plupart également oublié le nom.
Il y avait un jeune d'origine portugaise qui recevait l'équivalent du France Football portugais (O baloa ou quelque chose comme ça). Nous avions des conversations permanentes sur le foot...
Il y avait aussi un jeune d'origine maghrébine qui adorait la chanson, et je me souviens d'émissions de télé dans le dortoir en soirée avec Joe Dassin et "Siffler sur la colline"... Nous passions du temps à lister tous les deux les airs de l'époque ...
Il y avait un jeune d'origine israélite, et j'ai découvert ébahi la rivalité juif - musulman même au niveau d'enfants de 14 ans... Je conversais régulièrement avec lui, ainsi qu'avec 2 jeunes originaires d'Afrique du Nord.
Il y avait 2 frères d'origine vietnamienne ...
Durant l'été, venaient en séjour quelques jeunes qui complétaient le groupe durant les 2 mois. Je me souviens très nettement d'un jeune originaire de l'Ouest, venu avec ... 2 couleuvres depuis chez lui (il adorait la forêt et la nature). Il les sortait chaque jour sur l'herbe. Je passais beaucoup de temps à discuter avec lui. Ce souvenir incroyable et assez merveilleux est en complet décalage avec les normes d'aujourd'hui.
J'étais autorisé à avoir un transistor (dû à mon âge sans doute), et je me revois très nettement sur le seuil du Latta découvrir "Tous les bateaux" de Polnareff ou "Le Métèque de Moustaki", qui passaient très souvent après ... le jeu des mille francs.
Je me souviens également des premiers pas de l'homme sur la Lune, que le futur Dr FARGET (ou FARGETTE) qui nous encadrait durant l'été nous avait autorisé à regarder en direct à la télévision.
Je me souviens du réfectoire dans lequel nous étions servis par 2 frères dont l'un avait un caractère excécrable, l'autre étant plus bonhomme. Quoiqu'ils fassent, ils le faisaient en courant. Je me remémore les poireaux en vinaigrette à chaque entrée du repas de midi ... que je détestais.
Je me souviens de beaucoup d'autres choses, des cabanes dans la forêt, des échanges de regards avec les filles (adolescence oblige).
Je me souviens que le temps paraissait interminable, que l'on risquait d'être "prolongé", c'est à dire que le séjour pouvait se prolonger de quelques mois.
Voilà quelques mots qui replongent à la sortie de mon enfance dans un contexte si particulier.  
Bien cordialement.
Francisque

 

 

 

Posté par brunelli à 21:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 septembre 2015

Raymonde Anglade Cheftaine de 1959 à 1978

Ma grand-mère s'appelait Melle Raymonde Anglade, elle a commencé a travailler au préventorium de 1959 à 1978. Elle a habitait Chavaniac Lafayette jusqu'à sa mort l'année dernière. A la fin de sa carrière elle était secrétaire de direction.

groupe filles aout 1960

Groupe filles

LETTRE 1

LETTRE 2

LETTRE 3

Posté par brunelli à 12:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 juillet 2016

Vos message 2016

Bonjour,

Je viens de tomber (par hasard) sur ce site. J’ai eu la surprise d’y trouver mon nom et une photo me représentant. J’étais au prévent en 1954-55, d’abord quelques temps au Lazaret, puis au château, mais dans un bâtiment extérieur auquel on accédait, à partir de la cour, par une passerelle, dans un dortoir décoré de chats (je crois). Après quelques mois, on m’a transféré à un ou deux kilomètres de là, dans des locaux situés après l’école. Par un escalier extérieur en fer et en hélice, nous rejoignions notre dortoir, qui devait se situer au dessus du réfectoire. Notre groupe était soit le Lata, soit la Senouire. Le dimanche nous revêtions une tenue dans laquelle figurait un pantalon ou short de velours côtelé bleu ou noir, dont les bretelles se croisaient sur la poitrine. A l’école, je me souviens des lettres que l’institutrice nous dictait ou nous demandait de recopier pour être envoyées à nos parents, avec, à la fin, la possibilité de deux ou trois lignes personnelles. Je suppose que, à leur lecture, tout allait toujours bien. La cour de l’école était séparée par une barrière de fer. D’un côté les filles, de l’autre les garçons. L’hiver, la grande affaire était de préparer une glissoire, faite de neige tassée,  patiemment transformée en glace par passages successifs. J’ai également le souvenir du froid lorsqu’en rangs, nous rejoignions l’école, et que nous stationnions plusieurs minutes dehors avant de pouvoir y pénétrer. L’été, c’était les rêveries, allongés sur l’herbe, à deviner des visages, des animaux, des pays dans les nuages qui passaient au-dessus de nous. A tenter d’attraper les sauterelles aux ailes de couleurs. Les familles visitaient rarement les enfants, nous étions souvent de milieu modeste, les autos rares, les voyages longs. J’ai le triste souvenir d’un camarade, qui n’avait pu rencontrer ses parents qui passaient rapidement ce jour là, car nous étions dans la pinède, hors du château où ils l’attendaient. De désespoir en apprenant leur départ, il s’était refugié en haut d’un arbre. Il n’en est redescendu que le soir, sans être puni.

Je n’ai guère de souvenirs de l’encadrement, (surveillants, surveillantes, chefs, cheftaines) mais il n’est pas certain que sa formation ait été très pointue. L’éducation relevait du dressage, sans tendresse, avec châtiments corporels et humiliations publiques. A l’époque, ces pratiques n’étaient pas propres à Chavaniac, la société française entière fonctionnait sur ces principes discutables aujourd’hui, mais généralement admis alors. Depuis, le temps est passé sur tout cela. J’ai revu le prévent en 2015. Rien n’a tellement changé, si ce n’est que tout est à l’abandon, hormis le château, autrefois réservé aux filles, et maintenant transformé en musée. J’ai pu visiter le parc, qui nous était à l’époque interdit, et revoir le réfectoire, devenu l’accueil et la caisse. La guide m’a appris qu’elle était la fille du concierge de l’époque.

Bonjour j'ai séjourné 9mois au préventorium en 1950/51 j'avais 5 ans j'en garde un très mauvais souvenir la cheftaine me forçait á avaler du riz au lait même si le recrachait il y régnait une ambiance qui se rapprochait plutot de la maison de redressement alors que nous étions loin de nos familles je suis restée traumatisée par ce séjour
dany - email : dany.leo@orange.fr

Bonjour, Pour ma part, de santé fragile j'ai attrapé la tuberculose. Avec ma famille, nous vivions dans une grande ville, donc j'ai été dirigée vers le Préventorium pour bénéficier de l'air de la montagne et pour y suivre un traitement important, d'ailleurs j'ai passé les douze mois de septembre 1959 à septembre 1960 pour les trois quarts à l'infirmerie du Préventorium où nous étions très bien traitées, j'ai simplement le souvenir d'une infirmière de taille imposante (Mme Martini si je me souviens bien) qui me faisait les piqûres d'une façon peu orthodoxe en me piquant sur le trajet du nerf sciatique (j'ai compris plus tard pourquoi cela me faisait si mal), sinon tout le personnel était très bien, en tout cas à l'infirmerie où j'ai failli perdre la vie à cause de la maladie au printemps 1960. Mais il est vrai pour le peu de temps que j'ai passé avec les cheftaines, qu'il y en avait une qui était une vraie "peau de vache", avec les autres cela se passait assez bien, quant à la nourriture : à l'infirmerie cela allait malgré que j'ai mangé sans sel pendant toute cette année là, mais au réfectoire, il est vrai que c'était vraiment pas bon, je n'aimais que le petit déjeuner et le goûter c'est dire !! Par contre, je n'ai jamais été frappée par qui que ce soit, peut-être que cela s'est dégradé au fil du temps, j'en suis désolée pour vous. Ma famille, malgré la distance, venait à tour de rôle, le plus souvent possible, mais quand on a 6 ans et demi/7 ans, la séparation est très dure à supporter, j'ai eu la chance de recevoir beaucoup de cartes postales que me lisait l'infirmière qui me suivait et qui répondait avec mon assentiment pour les phrases, d'ailleurs, je les ai conservées ainsi que les lettres et les photos quand mes parents, soeur et grands parents venaient me voir, dans ces moment là, c'était des jours heureux, nous allions au restaurant du village où je devais manger sans sel, mais c'était très contrairement au réfectoire et nous faisions de jolies promenades ! Malgré cela, et n'ayant pas connu votre triste sort au Préventorium de Chavaniac-Lafayette, cela m'a beaucoup marqué. J'espère que malgré cela, après vous avez une vie agréable et plein de bonheur. Bien cordialement. Patricia Le Moal.
PATOUE - email : patazou@gmail.com

Si des personnes se trouvaient au Préventorium de Chavaniac-Lafayette dans la période allant de Septembre 1959 à Septembre 1960, j'aimerais qu'elles se fassent connaître auprès de moi, merci, Patricia Le Moal
PATOUE - email : patazou@gmail.com

Bonjour
j'ai été pensionnaire au prévent d'avril 1969 à février 1970, je n'ai que de mauvais souvenirs de ce séjour : bouffe infecte, maltraitance de la part de cheftaines sadiques, humiliations en tous genres. J'étais tellement traumatisée que je ne gardais aucune nourriture et je maigrissais tellement que ma mère est venue me chercher en signant une décharge. J'en garde une aversion à vie pour les betteraves rouges les épinards que l'on me forçait à manger avec force de claques dans la figure !
Je m'appelle Elisabeth Dubois et je me rappelle de Claudine Plantier de Nimes qui était un peu comme moi un souffre douleur. Il y avait une cheftaine je ne me souviens plus son nom, c'était une boule de nerfs et elle avait la main agile. Elle avait des chouchous et des têtes à claques dont je faisais partie malheureusement.
Il n'y avait aucune compassion ni aucune gentillesse de la part de celles qui nous gardait. Nous étions des enfants malades loin de nos familles. Pour moi ça a été un enfer.
Désolé d'apporter ce témoignage guère reluisant mais c'est ce que j'ai subi à l'âge de 9 ans.
Elisabeth DUBOIS
Elisabeth - email : elisabeth.kilyan.dubois@orange.fr

 

 

Posté par brunelli à 11:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Listing pensionnaires mise à jour 2016

Noms Prénoms Nom de jeune fille Période
Accetta André    
Alberola Émilie    
Aldon ?    
Alex Balzarini Sébastien   1990/1997
André Fabrice   1983/1986
Anglade Reymonde    
Antherieu Yvette    
Barra Dominique   1959/1960
Aubry Robert    
Azeb Jacqueline   54/56
Bard Louis    
Bartoli Georges   1941/1942
Baudinat Marc   1970
Beauchesne Daniel   1954/1955
Beaufils Hubert    
Begon Odette    
Bellagamba Aribert du Frêne Lucette    
Bellante Héliette    
Berlangue Guy    
Berthet Solange    
Bichoffe David   1983/1987
Bickel Thierry   1968/1970
Boibessot Daudon    
Boiron Paulette   61/62
Bois René   1951/1954
Boissier Marie Louis    
Boisson Bruno   65/68
Bonche Jacques   1966/1967
Bondenet René   1965/1966
Bonjour Georges    
Bonnenfant Alain   1963
Bonnenfant Alain   1968/1969
Bonnissol Jacquet Stéphanie   1996
Borel Michel    
Bouguet Marie Thérèse    
Bouiftrane Sylviane   1969/1970
Bouit Mireille    
Bourquin Roger   1960/1964
Brema Charles    
Brenas Georges    
Bruhat Pierre    
Brun Bernard    
Brunelli Christian   1963/1964
Chatre Galichon Bernadette    
Chebli Abdellaziz   1963/1964
Chery Beaudet Mireille    
Chiariglione Ducasse Renée    
Chiola Robert    
Cohen Jacques   1938
Compte Janine    
Copin Fernand   1959/1960
Couret Michèle   1954/1955
Damien ?    
Danydan Daniel   1958/1959
Daumont Marylène    
Dauphin Jean    
De Ponthieu Éliane    
Doire Arnaud Marie Rose    
Douailly Éliane    
Drevet Véronique   1966/1969
Dubois Thérèse   1961/1962
Dubois Michèle    
Dubois Elisabeth   69/70
Duboisset Jean Pierre    
Dubol Robert    
Dufaud Simone   1951/1952
Dumontet Édouard    
Dupré ?    
Dupuy Nicole    
Ernbarbier ?   1952/1953
Facker Danièle   1953/1954
Fandre André   1983/1986
Farigoule Colette    
Faure Bernard   1965/1966
Favreau Lucien    
Feldman Gisèle    
Ferrier François    
Figureau ?    
Flandry ?   1954/1955
Floch Jean    
Florés Françoise    
Fontaine Alain   1969/1972
Fontaine Alain   1969/1972
Fourneron Robert    
Fournial Hélène    
Fourny Francisque   68/69
Franco ?   1950
Fréry René   1953/1955
Gaillard Guinette    
Garcia Viviane    
Garnier Michel   1953/1954
Garnier Alice    
Gay Vogéleisen Isabelle    
Germain Gilles    
Gevaert Michel    
Gidrol Marie Claude   1959/1960
Gilbert Michel    
Gleizes Michel    
Godéré Jean Pierre    
Gogeat Damois Christian    
Gourbiére Claire    
Gourmelin Nadège   1963/1964
Gouvert Jean Louis   1963/1964
Gouvert Annie   1963/1964
Grangier Navaro Anita    
Granjon Jean   1951/1952
Grimard Riboulet ?    
Guerry André    
Guisard Daniel   1956/1957
Hamili Ouissam   1989/1992
Harmant Jacky   1950
Heinze Michel    
Hermet de Crescenzo Thérèse    
Horvilleur Dumontet ?    
Jarlier Christine   1973/1979
Jayat Didier   1972/1976
Jeannerot Maxime   1953/1955
Jeannerot Claude   1954/1955
Jeannerot Signorini Lucette   1954/1955
Jeunier Marie Odile    
Jouan Alain   1963/1964
Joubert Marie Claire    
Jouffre Roland    
Jugie Henry   1966/1967
Jusuel Yvette    
Jusufovic Adjin    
Kalonji Françoise Obertin  
Karsenty Martine    
Khamallah Robert   1970 & 1978
Khamallah Yves   1970/1977
Khiar Fabrice   1968/1969
Laydis Jacques   1961/1962
La Dreu ? Marie Suzanne   1970/1971
Labalette Liliane Pépineau 1964/1965
Lacour Michèle   1956/1957
Ladouble Janine    
Laffineur Patricia   1968
Lafond Georges    
Lagadec Jean Claude    
Laget Yves   1963/1964
Lamartinie ?    
Langlois Patrice   1966/1969
Lansoy Henri    
Le Breton Serge   1930
Le Moal Patricia   59/60
Lédys Jacques   1961/1962
Lejeune Daul Arlette    
Le Moal Patricia   59/60
Léon Émeric    
Leydis Jacques   1961/1962
Libaud Simone    
Longuet Marie    
Lonjon Emma    
Lopez Emmanuel   1966
Lopez Christine    
Lopez Gérard   1960
Madaire Maurin Éliane    
Magaud Thierry   1972/1974
Magnet Denise    
Malafosse Lucien   1955
Malavieille Chantal   1970/1973
Malivert ?    
Manent Joëlle   1964
Marchi Maryse Robert 1955/1956
Maretheu Jean Michel    
Martin Catavid Berthe    
Maset Bernard   1963/1964
Masse Jean    
Mathivet François   1990/1992
Mathieu Ginette   1962
Mazzochetti Robert   58/59
Mauren Éliane    
Merazga Abdelkader   1958/1959
Michel Gérard    
Monatte Madeleine    
Montalbano Joseph   1958
Monteil René    
Montpied Janine    
Montpied Roger    
Morcillo Asencio Annick    
Nebout Odile    
Nivil Cécile    
Ono Dit Biot Jean   1960/1961
Pauliac ?   1954/1955
Pechaire Aline Riboulet 1963/1964
Péghére Andrésine    
Penchienat Yves   1964/1965
Peyret Gilbert    
Philippon Anna    
Piazza Marie France Simon 1965
Pierre Louis    
Plaisant ?    
Pothier Josiane    
Pradelles Pierrette    
Rautenberg Hammouche    
Ravel Lucette    
Reynaud André   1954/1955
Riboulet Jeannine   1940/1941
Riboulet Aline    
Rigal Gilbert    
Rigal Benois Huguette    
Robert Marchi Maryse    
Robin Gérard   1963/1964
Rodrigo François    
Rome Cédric    
Rome Cédric   1983/1988
Rosenbaum Gérard    
Rosier Erik   1964
Rosier Élisabeth   1964
Rosier Dominique   1964
Rosier Thierry   1964
Rossi Alain    
Rougier Michel   1954/1955
Sadaoui Nordine    
Saint Martin Claude   1964
Said ?   1967/1971
Saunier Robert    
Saunier Patrice    
Savatier Ambroise    
Savelli Gérard    
Sberna David   60/61
Simon Véronique   1966/1967
Simonian Éric    
Solelhac L'Hote Chantal    
Sonnier Lucien    
Soulas ?   1954/1955
Soulier Simone    
Stévance Danièle Fackler 1953/1954
Sylvestre Chantal    
Tanqueray Alain    
Tapissier Liliane    
Teissédre Gérard   1954/1955
Thévenon Guy   1960/1961
Thomas André    
Trioulaire Roger    
Trioulier Josette    
Trivel Jean Louis    
Troubat Suzanne    
Unal Jean François   1962
Vaisie ?    
Valois Marie Suzanne   1971
Vignaud Libaud Simone    
Vignol Gaston    
Vissac Guy    
Vogeleisen Isabelle   1971/1972
Vonstein Liliane    
Walger André   33/37/38
Walus Monique    
Waze Myriam    
Zilliox ?   1954/1955
       

Posté par brunelli à 14:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 novembre 2016

Bonjour à tous, voici un mémoire écrit par un ancien du prévent "André Walger"

Chavaniac Lafayette

Comme ma santé n’était toujours pas très bonne en 1933, ma mère a consulté la Doctoresse Wymbaum au dispensaire Municipal de Clichy. Celle-ci a décrété que ce n’était pas la mer qui me convenait, mais la montagne à 500 ou 600 mètres et a dit que l’Auvergne serait très bien pour moi.

Le 31 mai 1933, avant la fin de l’année scolaire, je suis parti au préventorium « LAFAYETTE » à Chavaniac - Lafayette en haute loire.

Ce préventorium, le  «LAFAYETTE MEMORIAL», avait été une maison de repos américaine, pour enfants orphelins de la guerre de 1914-1918.

Les filles logeaient au village dans le château Lafayette, les garçons dans des bâtiments situés à quelques kilomètres du village.

Ce préventorium était organisé et géré en commun avec une association de scouts, laïques les « Éclaireurs de France ». Les plus jeunes étaient louveteaux et ensuite en fonction de l’âge, intégrés dans des « troupes ».Cette organisation avait l’avantage d’assurer une bonne discipline et d’avoir pour tous ces jeunes de nombreuses activités. Par exemple, le midi et le soir pour nous rendre au réfectoire pour le repas, il y avait le rassemblement des troupes devant le bâtiment principal puis les troupes partaient les unes après les autres en chantant.

Cest l’ Lata, c’est l’ Lata C’est l’ Lata

qui m’a donné tout ça

La santé…..etc je ne me rappelle plus la suite

L’encadrement était fait par des « chefs » ou « cheftaines ». Chaque troupe avait son « local »,les plus beaux de France parait-t-il et qui avaient reçu la visite de Baden Powell le chef du scoutisme mondiale à l’époque. Ils servaient aux réunions et pour certaines activités par exemple fabrication de tapis, collection de papillons ou étude des connaissances nécessaires au passage des « badges ». Le badge étant une reconnaissance d’un savoir faire comme par exemple boulanger, ou bien d’autres métiers. Il donnait lieu à un examen très sérieux, qui permettait ensuite de porter un badge sur la chemise au bras gauche. Les activités de plein air consistaient en jeux de piste et d’orientation et en marches dans la montagne ,le Lata qui surplombait le Prévent où étaient installées quelques classes de plein air. Notre sport le plus important était « la batte » une adaptation du « base ball » américain.

Tout d’abord, avec le groupe d’enfants arrivés en même temps que moi, nous sommes restés au moins un mois au « lazaret » en quarantaine, pour être sûr que nous n’avions pas de maladies contagieuses et recevoir un certain nombre de piqûres (encore).

Sur la photo ci-jointe le petit garçon complètement à gauche, c’est moi.

Nous n’avons pas été scolarisés.

Ensuite j’ai été placé dans une troupe de louveteaux, ce qui me plaisait beaucoup, mais où j’ai eu quelques problèmes d’intégration. Il y avait quelques caïds que je ne pouvais supporter, mais qui étaient plus forts que moi. Aussi au cours d’une sortie et d’une bagarre à coups de pierres, j’ai été blessé à la jambe droite, une belle entaille, très longue à cicatriser (j’en ai encore la marque aujourd’hui). Une autre fois, alors qu’il pleuvait et que nous jouions dans une salle sous le réfectoire, j’ai provoqué un de ces caïds, malheureusement il était aussi plus fort que moi et il m’a donné un bon coup de poing sur le nez qui a saigné abondamment. Le dimanche nous allions à la messe au village, ceux qui le voulaient, c’était surtout l’occasion de pouvoir acheter quelques bonbons à l’épicerie du village (aujourd’hui la Mairie).

Je n’ai jamais eu à me plaindre de la nourriture, bien au contraire, j’adorais les sardines à l’huile et le pâté de rat (mélange de viande hachée et de purée de pommes de terre).

Au mois d’août les « Éclaireurs de France » ont organisé dans un champ à coté du Prévent une grande kermès avec de nombreux stands réalisés par chaque troupe. Les parents et tout le village étaient invités.

Je ne me rappelle plus combien de temps j’y suis resté. J’en suis revenu en pleine forme. C’était le bon choix.

Pendant ce séjour, mes parents sont venus me voir. Ils logeaient à l’hôtel Pignol au centre du village

J’y suis retourné en 1937 et 1938, mais pour des vacances scolaires.

Rien n’avait changé. Le Prévent était toujours géré par le « Mémorial Lafayette » et les « Éclaireurs de France »

J’ai été affecté à une troupe scout « Le Lata ».

Au mois d’ août nous partions en camp pendant un mois à Villeneuve d’Allier. Nous y avions de nombreuses activités, on avait même un canoë pour nous promener sur l’Allier. L’encadrement était léger, le chef de troupe, une cheftaine, une personne qui coordonnait les approvisionnements et la « cuisine ». Une infirmière, très sympa, nous rendait visite de temps en temps. Le camp était installé au bord de l’eau. Pour nous y rendre depuis le prévent, sac au dos avec une partie du matériel de cuisine et 25 km dans la journée ! Pour l’organisation et la tenue des installations, chaque patrouille avait une fonction à assumer (une troupe compte quatre patrouilles) et était notée en fonction de la qualité de sa prestation et de l’état de propreté de sa tente, et aussi des astuces que la patrouille avait réalisées pour agrémenter ou faciliter la vie du camp (un plongeoir par exemple). Chaque jour, la patrouille la mieux notée avait le privilège le matin de hisser les couleurs. Le soir, au feu de camp, chants et animations entraient aussi dans la notation. Les fonctions journalières des patrouilles ; faire la cuisine  pour la journée ; les grandes gamelles sur deux pierres et le feu de bois ! Servir les repas, aller au village chercher de l’eau potable….ou aller chercher le pain ou autres nourritures au village. A propos du pain, quand nous revenions du village, nous passions sur un pont suspendu qui surplombe l’Allier d’au moins quatre vingt mètres ; pour rejoindre le camp il fallait descendre un petit sentier très abrupt, les pains étaient ces grands pains ronds de campagne qui faisaient bien quarante centimètres de diamètre ; aussi notre grand plaisir était de les lancer du haut du pont bien à plat comme pour le lancement du disque, pour qu’ils atterrissent le mieux possible sur un petit pré en contrebas du pont. Et puis il y avait les jeux de nuit…réveil en pleine nuit pour rechercher dans les ruines du château de Saint - Ilpize. Le chef de camp « Hibou des bois » (son nom de totem) qui nous indiquait de temps en temps sa position avec sa lampe électrique.

La photo : la troupe Lata à St - Ilpize.

Les repas étaient pris sous les arbres, en rond avec devant chacun une grosse pierre comme table et une plus petite comme « chaise ».

Pendant chaque séjour mes parents venaient me voir. Ils en profitaient pour pendre leurs vacances dans la région.

En 1938 j’ai terminé mon séjour « second de patrouille ,une bande blanche ».

J’ai toujours un excellent souvenir de ces vacances desquels je suis revenu en pleine forme.

Le scoutisme m’a appris à savoir me débrouiller en toutes circonstances, ce qui me sera très utile quelques années plus tard pendant l’exode de 1940.

Je suis repassé à Villeneuve d’allier il y a quelques années. Le site du camp a disparu, le cours de l’Allier s’est modifié. Le pont suspendu a été rénové. Le Château de Saint - Ilpize a été restauré. Il est habité.

André Walger

 

Posté par brunelli à 14:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]